Comment faire un vaccin ?

Comment faire un vaccin ?

Le vaccin est, au sens propre, ce qui permet à votre corps de prévenir le déclenchement de certaines maladies qui pourraient vous être fatales. Parmi ces maladies, on retrouve la grippe, qui peut paraître banale, mais assez virulente en période hivernale. A défaut de vous rendre chez un médecin, il serait bien que vous sachiez vous même comment vous administrer un vaccin qu’il soit grippal ou autre.

Les précautions à prendre

Partant du principe qu’il va falloir que vous vous l’injectiez vous-même, cela signifie que vous avez le vaccin chez vous, à la maison. Alors, il peut se poser la question de sa conservation. Il est impératif que vous le déposiez dans un frigo. Cela permettra au contenu du vaccin de ne pas se dégrader sous l’effet de la chaleur. Ainsi, au moment où vous prenez la décision de vous l’injecter, il faut le sortir, puis le déposer quelques minutes le temps qu’il se réchauffe.

Si vous procéder autrement, vous exposez votre corps à de fortes douleurs et ce n’est pas l’objectif d’une vaccination. Même si la douleur est inévitable, le but c’est de la rendre supportable. Avant de procéder, pensez à vous laver correctement les mains afin de les débarrasser des germes qu’elles pourraient colporter. Il vous faudra du coton et de l’alcool en plus d’une seringue stérilisée.

La vaccination proprement dite

Pour vous vacciner, vous devez maintenant saisir le flacon, insérer la seringue stérile par le dessus et en aspirer le contenu. Au préalable, vous aurez fait le choix de la partie de votre corps qui recevra le vaccin. Il en existe trois qui sont indiquées. La cuisse, l’épaule au niveau des deltoïdes ou le dos. Donc dans votre cas, vous choisissez entre l’épaule et la cuisse.

Si ce choix est fait, la seconde étape sera de détendre les muscles. Pour les cuisses, asseyez-vous. Pour l’épaule, relâchez complètent vos muscles. Munissez-vous de coton imbibé d’alcool 70 % pour nettoyer la partie qui doit recevoir la seringue. Avec la main qui ne tient pas la seringue faite un bourrelet. Enfoncez tout doucement la  seringue dans le bourrelet. Maintenez le bourrelet jusqu’à la fin de l’opération. Faites l’injection jusqu’à  ce que la seringue soit vide.

Lorsque vous remarquez que la seringue ne contient plus de vaccin, retirez-la tout doucement. A nouveau,  passez du coton imbibé d’alcool sur la partie qui a été piquée. Vous pouvez y mettre au besoin un petit pansement, mais seulement si vous constatez de petites fuites de sang ou du liquide lymphatique.

L’après vaccination

Votre vaccination est terminée à cette étape. Mais ne commettez pas l’erreur de laisser traîner les éléments que vous avez utilisés n’importe où. Vous devez absolument veiller à vous en débarrasser. Mettez la seringue, le flacon vide, les bouts de coton dans un ensemble et portez le tout à la poubelle. Veillez à ce que cela ne traîne pas sur le bord de la poubelle de sorte à permettre à n’importe qui de les ramasser.

Auteur de l’article : Laura Berengere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *